Mongolie (en avril)

Cher tous,

Nous nous étions attardés avec Pierre dans une librairie Pékinoise, pour feuilleter le guide “Lonely Planet” de la Mongolie. Celui-ci était clair et net : “N’allez surtout pas en Mongolie au mois d’avril”, ce qui nous avait franchement miné le moral. Mais aujourd’hui, je me lève et leur dis FAUX, FAUX, FAUX ! Certes, les tempêtes de neige vous retiennent parfois plusieurs jours au même endroit, mais les paysages blanchis qu’elles vous laissent admirer ensuite sont d’une beauté inimaginable !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Bon, qui dit neige, dit froid, surtout sous la tente ! Mais heureusement, la généreuse hospitalité mongole n’est pas qu’un cliché, et nombreux sont ceux qui nous ont sauvés d’une nuit glacée en nous ouvrant leur porte ! D’Ulaanbaatar jusqu’au lac Hövsgöl (un véritable périple en stop), nous avons créché:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

– – La yourte, où l’on buvait plus de vodka que d’eau et ses drôles d’habitantes.

– Dans une yourte avec une enfant maltraitée et deux femmes qui se sont avérées être complètement folles et ivres (leur penchant pour la vodka étant apparemment de notoriété publique dans leur village)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

– Dans l’adorable chalet de Khanda et sa famille parfaite, où nous nous sommes sentis comme chez nous le temps de 2-3 jours. Pierre a entre autres pu se faire laminer aux échecs par le fils de six ans, j’ai du pour ma part essuyer une bonne trentaine de refus de câlins par la gamine de trois ans, mais on a surtout avalé en cachette des centaines de sucreries, fait des crêpes (merci Elise pour ta recette via sms, ils ont adoré!), et j’en passe !

– Chez Ouldz, un homme rieur avec de grandes dents de lapin, chez qui la fête de famille battait son plein. Alors attention, ne vous méprenez pas ! La réunion de famille chez Ouldz n’a strictement RIEN à voir avec celle des Debizet ! Tout le beau monde est assis en tailleur sur le lino, tout le monde gueule un peu (faut bien s’entendre par dessus la TV qui diffuse le TOP 10 des clips RnB), et l’on se fait passer des mugs de bière (qui provient d’une gigantesque bouteille plastique), et des shots de vodka jusqu’à ce que tel oncle ou tel cousin ne tienne vraiment plus debout. Entre autres belles anecdotes de cette soirée familiale qui n’en finissait plus, je citerai les trois oncles qui m’ont sauté dessus avec leurs mains baladeuses derrière un mur jusqu’à ce que je crie “BALOUUUUUU”, et bien entendu, le fabuleux troc de vêtements. Pierre a en effet échangé sa doudoune Décathlon contre un manteau traditionnel mongol, dans des éclats de rire géniaux.

– Enfin, last but not least, nous avons posé nos tapis de sol chez une adorable famille qui accrochait des posters de croissants géants dans leur cuisine et des ours en peluche pendus dans des sacs plastique sur les murs de leur salon !

Bref, huit jours d’aventures nous ont amenés au tant désiré lac Hövsgöl, pendant lesquels nous nous sommes notamment perdus des heures en rando dans les steppes (je sais, on est deux tocards insouciants). Une fois la tempête de neige passée, nous avons enfourché deux VTT et avons longé le lac (et même roulé dessus, vu qu’il était glacé) pendant trios jours !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Cette excursion sportive n’a pas été de tout repos… c’était un peu comme enchainer de grosses journées de ski, qui ne finiraient pas dans un chalet douillet autour d’un chocolat chaud après un bon bain, mais … sous la tente avec notre crasse accumulée depuis plus de dix jours !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mais, quel bonheur ! Nous voilà de retour en ville, enfin propres après une douche chaude (quel luxe dans ce pays où très peu ont accès à l’eau courante!), avec en tête tous ces paysages traversés, tellement beaux qu’ils en paraissaient irréels !

C’est là que je dois vous remercier d’exister, de trainer si souvent dans mes pensées. Parce que sans vous, même si mes pieds ont froid pendant la nuit et qu’aller aux toilettes est un véritable calvaire (il faut enfiler moufles, bonnet, et traverser des jardins enneigés), je resterais. Je m’achèterais un yak (trop la classe cet animal),

SAMSUNG CAMERA PICTURES

un cheval, mille moutons, et je passerais mes journées le sourire béat devant ces steppes grandioses. Bref, merci de me donner envie de vous retrouver, de reprendre la route chaque matin, sans regarder en arrière avec trop de nostalgie.

Ah, j’allais oublier ! Pour reprendre les mots de Dale, un américain à la barbe blanche, rencontré en route : “Sometimes it’s slow, sometimes it’s fast, but hitchhiking is always SO good”.

Je vous embrasse et vous souhaite du stop et des autostoppeurs tout sauf ordinaires, des paysages blancs, des bonbons (c’est tout un culte ici!) et je vous souhaite d’éviter autant que possible le lait de chèvre ou de jument chaud.

Pour les photos, je n’ai jamais eu envie d’en mettre autant… Etant très limitée par la taille des mails, je vous encourage à en découvrir plus sur le blog de Pierre, qui, je suis sure, aura pu en mettre beaucoup plus que moi ! (http://hubbahubba2014.blogspot.com/)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

– – Pierre, Khanda, sa petite fille craquante mais qui ne se laissait pas croquer, et moi.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le très officiel troc de manteaux

About lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
This entry was posted in Voyages and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s