Thaïlande

14 février 2014

(semaines 5 et 6)

Nous voilà au Laos ! « Comment vous raconter les douze jours splendides passés en Thaïlande ? » C’est la question qui m’a tenue éveillée un long moment hier soir dans notre tente. Je voudrais faire assez court pour avoir enfin le temps de répondre personnellement à vos mails, qui me vont d’ailleurs toujours droit au cœur – merci, merci ! –, mais étant incapable de choisir entre tous les souvenirs qui accourent de toute part dans ma tête, je me lance dans une liste – non exhaustive – de ce que les thaïlandais nous ont offert de merveilleux ! C’est parti !

vue parc national

La Thaïlande, c’était : une folle soirée après vous avoir quittés la dernière fois avec une trentaine d’occidentaux sexagénaires déjantés à la recherche d’une deuxième jeunesse, mille et une découvertes dans des centres commerciaux géants, deux jours dans un parc national dont on n’a jamais réussi à lire la carte, des repas cuisinés par nos soins sur des feux de camp improvisés sur des plages paradisiaques,

feu de camp

des tonnes de conducteurs un peu allumés, trois jours de folie passés avec Nong et sa famille.
Zoom sur ces derniers, qui valent franchement le détour : Nong, c’est un quarantenaire qui baragouine un mauvais anglais. Un type qui a commencé sa vie tout en bas de l’échelle sociale en vendant des tickets de bus à Bangkok et qui est aujourd’hui un nouveau riche, auto-entrepreneur. Il fait toujours ses courses dans le Lidl local, mais il a maintenant une grande maison, un perroquet, une fontaine artificielle, quatre voitures et une famille délurée. Et surtout, il joue au golf tous les jours (et trimballe son fils presque obèse à tous les entrainements). Je n’aurais jamais pu imaginer me retrouver sur un 18 trous un jour, surtout en Thaïlande. Pourtant, c’est bel et bien arrivé !

golf

Nong, Pierre et moi au golf (me demandez pas pourquoi je porte cette casquette ridicule qu’on m’a passée, je ne sais pas…)

Nong, c’est aussi un homme qui trouve sa femme, avec qui il est depuis 30 ans, belle comme au premier jour (« She’s so so so beauti-beauti-beautiiiiiifuuuuuuuul ») et qui avait deux véritables obsessions : la Chang Mai University, où il a fait un MBA, dont TOUS les produits dérivés inimaginables décorent la maison, et la tendance très prononcée à répéter sans cesse : « There’s one moon, one planet, one family. Balou, you’re my son. Alice, you’re my girl !!! OKAAYYYYYYY ? »

nong douche

famille nong

Nong et toute sa famille (Vous remarquerez Dia, l’oncle-qui-n’enlevait-jamais-ses-lunettes-de-soleil)

Avec eux, on a partagé les photos de nos familles respectives, on a récolté cinquante mille souvenirs de mauvais gout qu’on redistribue autant que possible, on a prié avec Nong à genoux devant un bouddha doré pour que ‘Luang Pu’ nous protège jusqu’à notre retour en France, et on a passé une soirée exceptionnelles et des nouveautés culinaires atroces. (Par pudeur devant ma mère et ma grand-mère – coucou Thérèse ! – , je censure la quantité de bière ingurgitée au cours de cette soirée. Mais assurément, c’était beaucoup, et beaucoup trop drôle !) Bref, ces trois jours chez Nong, c’était bien, vraiment bien. Et notre bonne étoile Luang Pu (dont on porte maintenant sur nous la représentation sur un petit pendentif) a assuré la relève, puisqu’un certain Lee Qid (dire Liquide) nous a récupérés au bord d’une route juste après notre séparation avec Nong et nous a amenés tout droit à une superbe rivière à 100 bornes de là… alors qu’il était juste sorti faire ses courses !

riviere 1riviere 2

La rivière de Lee Qid où l’on a pu se remettre tranquillement de notre fameuse petite “gueule de bois”

moines paradis

Bref, après ça, la Thaïlande, c’était se perdre dans la campagne profonde, suer comme jamais, passer des heures entières dans un hamac, camper dans la résidence de fonctionnaires, visiter de jolis temples, griller au soleil à l’arrière de pickups,

laos pick up

Une photo de nous deux, à l’arrière de notre premier pick-up laotien (cheveux au vent…)

vivre chez des moines adorables. Au passage, je ne sais pas si c’est parce qu’on était blancs, si c’est parce qu’on leur a filé un coup de main en passant le balai, ou si vraiment on a l’air de gens dans le besoin, mais on a reçu de leur part un repas et tout un nécessaire de toilette ! J’ose presque opter pour la troisième option, vu qu’on nous a déjà à plusieurs reprises proposé de l’argent depuis le début de notre voyage (!!!!).

La Thaïlande, c’est bien dommage, c’est fini, mais le Laos s’annonce tout aussi grandiose, vue la soirée passée hier à Wat Phou, où la fête annuelle battait son plein (je ne saurais dire si cela ressemblait plus à un marché aux puces géant ou à un festival de musique). On a planté la tente dans le « jardin » d’une belle et bonne famille, qui nous a offert à diner une délicieuse soupe… « AH mais, MAIS ! C’est une soupe aux fourmis rouges ! » (Etrange, mais franchement pas mauvais !)

fourmis

Allez, je ne peux m’empêcher de citer Cali, qui m’accompagne ces derniers jours dans tous mes petits moments de solitude : « Je me frotte les mains en pensant à tout ça, tout ce que je vais prendre, c’est du plaisir, que du plaisir ! »

(Je m’en vais” de Cali)  https://www.youtube.com/watch?v=Tn9TgvKWwpk

1897759_488348901274119_1045138391_n

Sur cette note musicale, je vous souhaite d’interminables listes de souvenirs écrits noir sur blanc, et surtout, je NOUS souhaite à tous, de devenir de plus belles et plus bonnes personnes chaque jour.

Je vous embrasse et vous dis à bientôt !

Alice

Lien vers le blog de Pierre
http://hubbahubba2014.blogspot.fr/

About lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
This entry was posted in Voyages and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s